Nulla Dies Sine Musica
Musiques anciennes jouées sur instruments historiques

Qui sommes nous?

 
 
https://www.blog4ever-fichiers.com/2011/03/478272/dizperso/header-478272.jpg?1502140912
Actualité : Un souffle intemporel #2

notre second enregistrement de musique romantique jouée sur instruments historiques sortira bientôt, au programme : Rossini, Forestier, Petit, Bellon




http://static.blog4ever.com/2011/03/478272/artfichier_478272_7213716_201706203837956.jpg

La devise latine "Nulla dies sine Musica" qui résume la démarche de notre ensemble signifie "Pas un jour sans musique".

L'origine ou la source étymologique prend racine dans cette courte maxime "Nulla dies sine linea" qui serait attribuée à un célèbre peintre du temps d'Alexandre le Grand nommé Appeles qui aurait déclaré qu'il ne passait pas un seul jour sans tracer le moindre trait.

Certes tout simplement parce que le "linea" fait penser à "ligne", cette phrase s'applique surtout à l'exercice quotidien de l'écrit, mais la marge est réduite et il est aisé de la franchir pour l'appliquer aujourd'hui à la musique.
Musique qui insuffle un sens à nos vies...pouvons nous passer un jour sans elle?

IMG_3819.jpg
 Anglais3.jpg
 
The "Latin credo" "Nulla dies sine Musica" which summarizes our approach means "Not a day without music."

The etymological origin or source is born in
this short credo "Nulla dies sine linea" that would be attributed to a famous painter of the time of Alexander the Great named Appeles as saying he did not spend a single day without drawing.

Certainly simply because the "linea" reminds "line", this sentence applies especially to the daily writing exercise, but the margin is reduced and it is easy  to apply it today for the music.

Music that instills a sense of our lives ...  can we live a day without it?
 

Les visites musicales de Nulla Dies Sine Musica

Cliquez sur le lien pour visionner


 Anglais3.jpg
 
The "Latin credo" "Nulla dies sine Musica" which summarizes our approach means "Not a day without music."

The etymological origin or source is born in
this short credo "Nulla dies sine linea" that would be attributed to a famous painter of the time of Alexander the Great named Appeles as saying he did not spend a single day without drawing.

Certainly simply because the "linea" reminds "line", this sentence applies especially to the daily writing exercise, but the margin is reduced and it is easy  to apply it today for the music.

Music that instills a sense of our lives ...  can we live a day without it?

Pour voir plus de vidéos vous pouvez consulter notre blog
 

 

 

Vous pouvez télécharger nos plaquettes en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Plaquette Instrument de l'exposition:

PDF - Télécharger le fichier

 

 

Plaquette "Une expo dans le vent":

PDF - Télécharger le fichier

 


Plaquette "La Belle époque":

PDF - Télécharger le fichier

  

 

 

Plaquette "Renaissance pour cuivres":

  PDF - Télécharger le fichier

 

 

Pour nous écouter cliquer sur les liens suivants:

 

Musique Baroque:

 

Orgue:

  Dietrich Buxtehude (1637-1707)
Praeludium en Sol mineur (BuxWV 149)

Louis-Claude Daquin (1694-1772)

Noël VIII  "étranger"

 

Musique Française:

Jean-Joseph Mouret (1682-1738)
Fanfares pour trompettes, 1e suite de symphonies

Michel-Richard de Lalande (1657-1726)
Concert de Trompettes pour les Fêtes sur le canal de Versailles

Jean-Joseph Mouret (1682-1738)
Symphonies pour des violons, des hautbois et des cors de chasse (1729)


Musique Anglaise:

Georg Friedrich Haendel (1685-1759)
Suite n°2 en Ré majeur, HWV 349, extrait "live" des Water Music
Voluntary / Alla Hornpipe / Trumpet Minuet / Bourrée
 

William Boyce (1711-1779)

Voluntary en Ré majeur pour 2 trompettes et orgue

 

Cors & orgue:


Georg Friedrich Haendel (1685-1759)
Suite n° 1 en Fa majeur, HWV 348, extrait "live" des Water Music
Ouverture, Allegro, Andante, Allegro, Presto, Menuet

 Musique Italienne:

Francesco Manfredini (1680-1748)
Concerto en Ré pour deux trompettes
Allegro / Lento / Allegro
 

Anonyme attribué à l’école de Giuseppe Torelli (1658-1709)
Sinfonia a due trombe
Grave, allegro, grave, allegro
 

Petronio Franceschini (1651-1680)
Concerto en Ré pour deux trompettes
Grave / Allegro / Adagio / Allegro

Cornet à bouquin:

Giovanni Gabrielli (1557-1612)
"Canzon à 4" extrait "live", cornet à bouquin, violon, sacqueboute, serpent

Serpent:

Giovanni Pierluigi da Palestrina (1526-1594)
"Tota pulchra es", "live à 5" serpent, cornet à bouquin, sacqueboute et orgue

 

Musique Romantique:

 IMG_3809.jpg

Concert découverte "Belle époque"

 Vidéo "live" de concert, cliquez sur les liens suivants.

Concert découverte:

"La Belle époque"


Cornets à pistons Stoelzel:

 

Polka "Pierre et Pierrette" réduction piano G. Estimbre

Saxhorn et cornet périnet:

"Fantaisie Brillante" de J.B. Arban

Trompette à clefs:

Premier Mouvement Concerto en Mi b de J. Haydn

Serpent "Forveille":

"Ô Bellos Mountagnos"

Ophicléide:

 Concertino F. David Op.12